Ressources
“Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement”  Nicolas Boileau
Culture numérique

La domination des GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple ou Microsoft), la marchandisation des données personnelles, la fin de la vie privée, l’impact sur l’environnement…

Rafraîchissement

Un comportement obsessionnel

On n’avait pas attendu Internet pour se rendre compte de nos comportements obsessionnels mais avec la technologie, certaines obsessions se matérialisent dans des usages et des comportements numériques. La vie numérique offre une multitude d’outils pour satisfaire ces attraits irrésistibles : les rappels dans les moteurs de recherches, les flux RSS filtrés par mot-clé, les hashtags ou les nuages de tags.

Avec tous ces moyens, il est possible d’être tenu informé de tout du sujet qui nous obsède, sans qu’il nous soit nécessaire d’agir à chaque instant. En dehors d’Internet, l’équivalent de cette expérience relève de la science-fiction, imaginez qu’à chaque fois que cet objet était mentionné quelque part, l’article de presse vous arrivait, sans lever le petit doigt.

Sans rien faire ou presque, car un seul doigt suffit pour amplifier l’état obsessionnel, la pression de la touche F5 de votre clavier, provoquant ainsi le rafraîchissement de la page. Rafraîchir une page, c’est demander à votre navigateur Internet d’afficher la dernière version présente sur le serveur.

Imaginez l’attente désespérée du facteur, sauf que le facteur ne vient qu’une fois par jour, là où, sur Internet, une information peut vous arriver à chaque instant – imaginez un roman où le personnage en attente d’une nouvelle aurait passé sa journée à faire le chemin qui le sépare de sa boite aux lettres, ce serait bizarre.

On pourra toujours, pour se justifier, arguer de raisons professionnelles impérieuses.